DEMONEROSSO
Search Dainese

    Le choix du casque est essentiel pour tout motard. Mais lequel acheter ? Voici la check-list des éléments à évaluer avant d’en acheter un.

    Par DemoneRosso | 02 décembre 2022 | 1 min

    Contenu de l'article

    Choisir le bon casque pour vos besoins est un moment auquel il faut prêter extrêmement attention
    Plusieurs éléments doivent être pris en compte, pour un choix avisé et cohérent selon l’usage qui est fait de la moto
    La calotte extérieure est ce qui nous protège des objets externes et des impacts potentiels 
    La couche EPS, à l’intérieur de la calotte, absorbe réellement l’énergie libérée lors des impacts
    L’intérieur remplit une fonction d’absorption des vibrations, des sons et garantit le confort 
    L’écran est un élément de protection, en plus d’être important pour la visibilité
    Le système d’aération doit être efficace, pour plus de confort et de sécurité dans toutes les conditions
    Choisissez le casque parfait pour vous : intégral, modulable, adventure ou jet

    Regardons les choses en face : le choix du casque est un moment presque religieux pour un motard. Avant d’acheter, nous évaluons tous les aspects possibles. En premier lieu, nous considérons l’usage que nous en ferons pour comprendre vers quel type de casque nous orienter, puis des éléments fondamentaux tels que la capacité de protection, le confort et la praticité, et en dernier lieu l’aspect esthétique. Chacun et chacune a ses propres goûts et besoins, mais il existe certaines lignes directrices auxquelles on ne peut échapper, quelles que soient nos préférences.  

     

    Voici donc un guide des éléments dont il faut tenir compte avant de choisir votre prochain casque. 

     

    La calotte extérieure et l’EPS du casque 

    La partie la plus importante d’un casque est la calotte extérieure. Il s’agit effectivement d’une véritable coque de protection, composée dedifférents matériaux, souvent selon le type de casque (fibre de carbone, fibres composites ou polycarbonate). La calotte extérieure a pour rôle de vous protéger de tout impact avec des éléments extérieurs, que cela soit un simple moucheron ou un choc réel : la calotte vous protège en dissipant l’énergie d’un choc sur une grande surface. Chaque casque est en général disponible en différentes tailles pour s’adapter parfaitement à toutes les têtes. La calotte comprend un autre élément fondamental : le matériau absorbant. Si la calotte extérieure sert avant tout à dissiper l’énergie résultant des impacts sur une grande surface, l’EPS (polystyrène expansé, conceptuellement similaire au polystyrène) gère l’absorption de la force de l’impact. Cependant, n’étant pas un matériau élastique, une fois comprimé et déformé, il ne revient pas à sa position initiale : c’est pourquoi, lorsqu’il a absorbé un choc, le casque ne peut garantir le niveau de sécurité pour lequel il a été conçu. Il doit par conséquent être remplacé.  

     

    L’intérieur du casque 

    Notre tête n’est pas en contact direct avec l’EPS mais avec l’intérieur du casque. Il est généralement conçu pour assurer un confort prolongé, c’est pourquoi il est fabriqué avec des matériaux hypoallergéniques pouvant absorber et éliminer la sueur de la peau. Vérifiez qu’il est amovible et donc lavable (l’intérieur de tous les meilleurs casques est amovible), car il est également utile que certaines parties de l’intérieur soient remplaçables pour mieux adapter le casque à la forme de votre visage. Par exemple, si vous avez un visage particulièrement fin, vous aurez peut-être besoin de mousses de joue plus épaisses que les modèles standard. Il est surtout très important de veiller à choisir la taille exacte qu’il nous faut. 

     

    Le mécanisme de fermeture du casque 

    Les casques utilisent une jugulaire comme mécanisme de fermeture qui (il faut le rappeler) doit toujours être bien fixée. Elle ne doit bien sûr pas serrer ni ne doit être trop lâche sous peine de passer sous le menton. Le mécanisme de fermeture de la jugulaire peut être de deux types :  

    • en double D, monté principalement sur les casques sportifs (pour la conduite sur piste, sur route et en motocross) ; 
    • micrométrique, monté principalement sur les casques de ville ou de tourisme en raison de sa praticité. 

     

    L’écran 

    On pourrait penser qu’il s’agit d’un simple accessoire garantissant une bonne visibilité mais l’écran du casque est en fait un outil de protection. Essayez de conduire avec l’écran ouvert à grande vitesse... Vous découvrirez vite que c’est impossible. Pas seulement à cause de l’air, mais surtout à cause des insectes ou des débris soulevés par les autres usagers de la surface de la route. C’est pour pallier ce besoin que l’écran devient un véritable bouclier pour le visage, tout comme la calotte pour le reste de la tête. Pour nos casques AGV, nous avons augmenté l’épaisseur des écrans jusqu’à 5 mm, précisément pour offrir une résistance totale. Nous avons naturellement soigné la qualité optique (vérifiez que l’écran du casque que vous allez acheter est de classe optique 1, la plus élevée, égale à celle des lunettes de vue) pour ne pas fatiguer vos yeux même après de nombreuses heures en selle. Vous pouvez également prendre en considération les casques équipés d’un écran solaire interne amovible, surtout si vous prévoyez de longs voyages où il est souvent nécessaire de changer d’écran clair/foncé. Notez que vous pouvez opter pour des écrans Pinlock pour éviter la formation de buée par temps humide.

    L’homologation du casque 

    L’homologation du casque atteste qu’il a passé une série de tests garantissant un degré de sécurité conforme aux exigences de la réglementation en vigueur. Il est possible de vérifier directement sur l’étiquette d’homologation la lettre indiquant le type de casque. À savoir : 

    • la lettre J désigne les casques jet ; 
    • la lettre P désigne les casques intégraux (P pour protecteur) ; 
    • P/J désigne des casques modulables utilisables aussi avec une mentonnière ouverte.  

    Un petit éclaircissement, néanmoins important sur ce point : si un casque modulable ne porte que la lettre P, c’est qu’il ne peut pas être utilisé ouvert mais seulement fermé, comme un casque intégral. 

     

    La ventilation 

    Un autre facteur à prendre en compte avant d’acheter un nouveau casque est la ventilation. Celle-ci doit être aussi réglable que possible et équipée à la fois de prises d’air et d’extracteurs pour faciliter la recirculation de l’air autour de la tête. En particulier pour les casques destinés à être portés à grande vitesse (autoroute) ou à très grande vitesse (piste), il est également important que la forme de la calotte ait été étudiée en soufflerie, afin de diminuer la résistance aérodynamique, ce qui augmente le confort et diminue les sifflements (le casque est plus stable et silencieux à grande vitesse).  

     

    tm quadro

    AGV Tourmodular

    Casque modulable léger, confortable et hyperprotecteur, avec prédisposition pour système de communication DMC intégré. Conçu pour un maximum de confort et de sécurité sur les longs trajets.

    Achetez

    Intégral, modulable, adventure ou jet ? 

    Les casques peuvent être divisés en quatre grandes catégories :

    1. La première est celle des casques intégraux, qui assurent le plus haut niveau de sécurité, de légèreté et d’aérodynamisme. Ils sont adaptés aussi bien à un usage sur piste qu’à un usage sportif sur route (les casques de motocross se classent également dans cette catégorie).  
    2. La deuxième catégorie correspond aux casques modulables, certainement plus adaptés aux grands voyageurs sur macadam grâce à leur confort incontestable et à leur capacité à s’adapter à toutes sortes de conditions.  
    3. Viennent ensuite les casques adventure, parfaits pour un usage mixte route/tout-terrain, grâce à leur visière supérieure amovible (protège des rayons du soleil, des branches, etc.). Ils sont parfaits aussi du fait qu’ils sont utilisables avec un masque de motocross à la place d’un écran classique, pour un usage plus off-road. 
    4. Enfin, la dernière catégorie est celle des casques jet, particulièrement adaptés à ceux qui roulent à moto ou à scooter en ville en raison de la grandeur de leur écran, de la vitesse à laquelle ils sont portés et retirés et du niveau considérable de ventilation à basse vitesse.  

     

    La durée de vie du casque 

    En réalité, il faut savoir qu’il n’y a pas de date d’expiration réelle pour les casques de moto : cela dépendrait trop clairement de ses conditions d'utilisation et de la façon dont il est entretenu. Que ce soit à la lumière ou dans l'obscurité, que l'intérieur soit lavé régulièrement ou non... Nous pouvons cependant vous dire que certains composants tels que l’EPS et l'intérieur ont tendance à se détériorer avec le temps, quelle que soit l'utilisation que nous en faisons. En règle générale, même si le casque n’a pas subi de chocs ou d’impacts particuliers, il convient de le remplacer tous les cinq ans. 

     

    Vous aurez compris que le choix du casque parfait n’est pas si simple, car différents paramètres doivent être pris en compte. Et le plus important d’entre eux sans aucun doute est de comprendre quel usage vous en ferez. Une fois la catégorie décidée, vous n’aurez que l’embarras du choix. 

    PRODUITS QUE VOUS POURRIEZ AIMER

    DAINESE21AGV.00004OF_SN006063_CLOSEUP05

    AGV Pista GP RR

    Achetez
    201251E4OY_005_1

    AGV Tourmodular

    Achetez
    DAINESE22AGV.00005ET_SN007013_CLOSEUP01-mod

    AGV K6

    Achetez
    207631A4LY_001_1

    AGV AX9

    Achetez

    Articles liés

    Motorbike | Tech

    Comment choisir le casque touring parfait

    Protection, légèreté, praticité et confort : les caractéristiques essentielles des modulables
    Motorbike | How to

    Nettoyage et désinfection du casque de moto : par où commencer et comment le faire correctement

    Il casco è il migliore amico del motociclista: ecco come mantenerlo sempre pulito e brillante