DEMONEROSSO
Search Dainese

    Histoire, évolution et technologie du gant de moto Dainese, la protection des mains choisie par les pilotes de MotoGP™

    Par DemoneRosso | 05 août 2022 | 1 min

    Contenu de l'article

    Les mains sont parmi les parties les plus importantes du corps et en même temps les plus sujettes aux blessures
    La révolution en 1995 : Max Biaggi porte un gant en cuir avec des inserts en carbone
    Le Full Metal 6 est la dernière évolution des protections pour les mains Dainese
    Les protections sont en carbone et en titane, pour vous mettre à l’abri des coups mais aussi pour faciliter la glissade en cas de chute
    Le gant est pré-courbé et muni d'inserts élastiques, pour vous offrir un confort de conduite et ne pas fatiguer les articulations
    Il comprend une protection renforcée pour l’auriculaire, la partie la plus exposée de la main

    Il y a une grande différence entre la moto et la voiture : le filtre entre le conducteur et son environnement. Dans la voiture, on est généralement assis à l'intérieur d'un habitacle, d'une certaine manière isolé de la route et de la nature, ou de la ville, qui nous entoure. Conduire une moto, en revanche, est très différent. Le filtre entre le pilote et l'extérieur est pratiquement nul et se réduit au casque et aux protections en général. Chaque partie du corps est une source d'informations pour le cerveau et l'une des plus importantes à ce titre sont les mains. Elles tiennent le guidon, un outil qui nous permet de diriger la moto et à travers lequel nous arrivent des contraintes infinies. Nous les utilisons pour nous protéger, en les écartant devant nous dans le cas malheureux d'un accident.  

    Les mains sont aussi précieuses que délicates : protégez-les toujours avec des gants lorsque vous roulez à moto. 

     

    Histoire du gant de moto : les débuts 

    L'histoire du gant de moto Dainese remonte aux années 80 et, dans ce cas aussi, les courses ont été le premier banc d’essai. Au cours de ces années, Dainese commence à développer un gant en cuir, mais c’est en 1995 qu’un véritable tournant s’opère. Le gant Full Pro fut le premier modèle à intégrer des inserts rigides en carbone et fibre d’aramide sur le dos et les articulations. Une solution que Max Biaggi teste en premier en compétition. La raison ? Protéger non seulement de l'abrasion mais aussi des chocs, car ce sont souvent les mains qui touchent le sol en premier en cas d’accident. Il va sans dire que, dès lors, tous les pilotes ont demandé ce type de protection, qui s'est ensuite également étendue à une partie du cubitus et des phalanges. 

    1995, Max Biaggi
    1995, Max Biaggi

    Le présent et l'avenir du gant de moto 

    La dernière évolution du gant est le Full Metal 6. Un gant avec une paume en cuir de chèvre (normalement, les vestes et la plupart des combinaisons sont en cuir de vache). Pourquoi ? Il est très doux et s’adapte particulièrement bien à la zone de la paume, où une sensibilité totale sur le guidon est requise. Les coutures, quant à elles, sont en fibre d’aramide, une matière aux très hautes performances mécaniques (pour vous donner un exemple, le Kevlar est une fibre d’aramide). Cela signifie qu'il résiste également aux températures élevées, précisément celles produites par les frottements en cas de glissade sur le bitume. De cette façon, le gant ne s'ouvre pas et continue à protéger chaque partie de la main. 

     

    Comment le gant de moto Dainese est-il construit ? 

    Les autres matières largement utilisées dans le Full Metal 6 sont le carbone et le titane. Le dos comprend une plaque inférieure en carbone pour mieux absorber les impacts ; la partie supérieure, quant à elle, est en titane, pour dissiper l'impact sur une plus grande surface mais surtout pour réduire les frottements avec le sol, en favorisant ainsi la glissade au contact du bitume. La manchette, au niveau de la tête du cubitus, les phalanges du pouce, de l’index, du majeur et de l’annulaire disposent d’autres protections en fibre de carbone. Le titane et le carbone ont également une autre caractéristique importante : la légèreté. Moins de poids signifie moins de fatigue lors de la conduite sur piste : à 300 km/h, même quelques grammes peuvent faire la différence. 

    L'évolution du gant de moto Dainese
    L'évolution du gant de moto Dainese

    Doigts pré-courbés pour un confort impeccable 

    Comme vous le savez, pour nous plus de confort signifie plus de sécurité : c'est pourquoi le gant Full Metal 6 a une manchette et des doigts pré-courbés, qui épousent la position naturelle des mains sur le guidon. Ainsi, pendant la conduite, vous ne sollicitez pas vos articulations et vos muscles au-delà de ce qui est nécessaire. De plus, des panneaux élastiques équipent différentes zones du gant, pour suivre encore mieux les mouvements et vous laisser plus de liberté. La pré-courbure la plus évidente est celle qui sépare la protection des articulations de celle du dos de la main. 

    Full Metal 6


    Les gants de moto dotés d’une résistance ultra-légère et de protections en fibre de carbone, titane et fibre d’aramide.

    Achetez

    La protection de l’auriculaire, le doigt plus délicat 

    L'une des parties les plus sujettes aux traumatismes est l’auriculaire. Il existe plusieurs raisons à cela : c'est souvent le premier doigt à toucher le sol en cas de glissade, il a tendance à se coincer sous le guidon et c’est le plus faible en termes de structure. Vous l'aurez compris, le petit doigt a besoin d'une protection supplémentaire et c'est pourquoi Dainese a développé le DCP (Distorsion Control Protection). Cet insert thermoplastique est cousu au gant avec de la fibre d’aramide (dont nous avons parlé plus haut) et positionné juste à la naissance de l’auriculaire. Il est conçu pour en limiter les mouvements, notamment les distorsions. D'autres plaques thermoplastiques sont également placées au niveau de l’auriculaire pour le protéger de l'abrasion et des chocs. 

     

    Comme vous l'aurez compris, un gant de moto comprend énormément de technologie et d'innovation, pour conjuguer sécurité avec liberté de mouvement. Cuir, titane, carbone, fibres d'aramide… De nombreuses matières composent un gant comme le Full Metal 6, l'expression la plus récente et la plus profonde de la protection Dainese pour les mains. Comme à l’accoutumée, nous sommes partis d'un simple vêtement en cuir. Forts de décennies de recherche et de développement intenses dans des environnements extrêmes, nous avons créé un équipement ultra-technologique et avancé, pour vous mettre en position de toujours donner le meilleur de vous-même.

    PRODUITS QUE VOUS POURRIEZ AIMER

    201815895_P75_F

    Full Metal 6

    Achetez
    201815895_691_F

    Full Metal 6

    Achetez
    201815895_A66_F

    Full Metal 6

    Achetez
    DAINESE21M.00004KQ_SN005930_CLOSEUP03

    Full Metal 6 Replica Valentino

    Achetez

    Articles liés

    Motorbike | Tech

    Achetez vous aussi les vêtements du MotoGP™

    Des technologies et des produits de pointe, des pilotes du championnat du monde à tous les passionnés
    Motorbike | Tech

    Comment est conçu un gant de MotoGP™ ?

    Technologie, matériaux et secrets du Full Metal 6, utilisé par les pilotes du Championnat du monde