DEMONEROSSO
Search Dainese

    L’équipement et les solutions permettant de profiter d’un confort et d’une sécurité sans égal, même en cas de mauvais temps

    Par DemoneRosso | 16 avril 2021 | 1 min

    Contenu de l'article

    Une bonne visibilité est le premier point : éviter les écrans sombres et la buée
    Une combinaison imperméable dotée d’une membrane laminée est le meilleur bouclier contre les intempéries
    Pour les pires situations, ou lorsque le temps est incertain, il est conseillé d’avoir un kit de pluie avec vous
    Les mains et les pieds doivent être protégés, les extrémités étant toujours les premières à souffrir du froid
    Les vêtements à haute visibilité servent à accroître notre sécurité
     
    Voyager à moto pendant la mi-saison est souvent source de plaisir. Vous pouvez rencontrer des températures idéales et les paysages sont fabuleux, qu’il s’agisse des couleurs du printemps ou de l’automne. Toutefois, la météo des saisons intermédiaires est incertaine et très variable. Si vous êtes sur le point de partir en voyage, de faire une excursion d’une journée ou même un court déplacement, il est bon d’être prêt à tout : la pluie est toujours en embuscade.  

     

    1) Une bonne vision : l’écran  

    Avoir le contrôle total de la route est essentiel pour notre sécurité et celle des autres. Pour conserver une vision optimale même par temps pluvieux, le choix de l’écran est essentiel. En cas de mauvais temps, le meilleur choix est toujours un écran transparent. Si la sortie à moto dure plusieurs heures, vous pouvez vous munir d’un écran de rechange plus sombre pour faire face à un éventuel changement de temps : Léger, il se range facilement dans votre sac à dos. N’oubliez jamais de le protéger des rayures en le rangeant dans un sac en plastique ou en l’enveloppant dans un chiffon.

    pinlock_1pinlock

    Pour éviter la buée, vous ne pouvez pas renoncer à l’écran pare-soleil Pinlock, à appliquer à l’intérieur de l’écran. Le Pinlock crée une chambre intermédiaire et atténue la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur du casque, empêchant la buée lorsque la température de l’air est particulièrement basse ou lorsqu’il y a beaucoup d’humidité. La performance du Pinlock se mesure en laboratoire et est identifiée par un nombre (70 ou 120) qui correspond aux secondes durant lesquelles un écran équipé de Pinlock peut résister à la buée dans des conditions extrêmes, beaucoup plus difficiles que celles que l’on peut rencontrer en stage. En fait, dans des conditions réelles, le Pinlock est une garantie contre la formation de condensation.  

     

    2) La combinaison imperméable  

    Il existe plusieurs types de vestes résistantes à l’eau, mais chacune d’entre elles intègre une membrane imperméable, notamment Gore-Tex® ou D-dry®. Les membranes imperméables de ce genre sont respirantes et évitent ainsi l’agaçant effet « sac plastique ». Leur construction comprend de minuscules trous pour expulser efficacement la chaleur et l’humidité qui se crée à l’intérieur du vêtement, sans laisser rentrer l’eau depuis l’extérieur.  

    La construction laminée, dotée d’une membrane couplée au tissu externe, est la plus sophistiquée et efficace contre les intempéries, car elle empêche le vêtement de se mouiller totalement. Les gouttes d’eau s’échappent, notamment grâce au traitement hydrofuge, commun à tous les vêtements, et n’imbibent pas la matière.

    _41A9777-1

    Il existe aussi des produits dotés d’une membrane appliquée à l’intérieur ou encore amovible. Ils ont d’autres avantages, comme une réalisation plus simple et une meilleure polyvalence, permettant de configurer le vêtement, même sans la membrane, et par conséquent le rendant plus léger et estival en cas de besoin.   

     

    3) Le kit de pluie toujours avec vous   

    Pour faire face aux pires conditions, ou dans le cas où vous décideriez de porter une combinaison non imperméable, il est bon d’avoir un kit de pluie avec vous, à porter par-dessus votre pantalon et votre veste. Deux options s’offrent à vous : la combinaison veste-pantalon ou la combinaison une pièce.   

    La première solution est la meilleure en termes de praticité. Vous pouvez l’enfiler facilement, mais surtout l’enlever rapidement. La combinaison une pièce bénéficie quant à elle d’une meilleure performance contre l’eau, n’ayant pas de fissures entre la partie inférieure et la partie supérieure qui pourraient inévitablement favoriser le passage de l’humidité. Elle est moins rapide à enfiler et moins pratique à porter en cas d’arrêts prolongés.  

    Dans les deux cas, il est impératif d’avoir un kit composé de matières parfaitement imperméables et élastiques, pour un plus grand confort de conduite. Les parties de la veste doivent ensuite être contrecollées, afin d’éviter l’entrée de l’eau par les trous des coutures. Si cela n’est pas possible, les coutures doivent être collées de l’intérieur.

      

    _41A9804

    La meilleure chose à faire est de ranger votre fidèle kit de pluie et de le placer dans le tapis de selle de votre moto ou dans le coffre, afin de ne jamais l’oublier et de l’avoir à disposition en cas de besoin.  

     

    4) Des mains et des pieds au sec et au chaud  

    Les extrémités sont les premières à souffrir du froid en cas de pluie. Des gants et des bottes dotés d’une membrane imperméable sont toujours le meilleur choix face à des conditions météorologiques défavorables, même si ce n’est qu’en cas de froid. Comme solution d’urgence, au cas où vous n’auriez pas le matériel adéquat, vous pouvez utiliser des sur-gants et des sur-bottes imperméables. Ceux-ci peuvent être pliés facilement et prennent très peu de place. Ils sont très rapides à enfiler et leur efficacité contre les éléments est garantie.   

    Une précaution utile pour protéger les mains et les pieds contre l’humidité est de mettre vos gants et vos bottes rigoureusement sous le vêtement imperméable que vous portez. De cette façon, l’eau qui coule des manches ou des jambes n’entrera pas dans le col des gants et des bottes

    _41A9827

    5) Soyez visibles  

    En cas de pluie, ou de brouillard et de pluie, il est bon de porter des vêtements à haute visibilité, avec des couleurs et des matières réfléchissantes conçues spécifiquement pour rendre le motard plus reconnaissable sur la route, même dans des conditions difficiles.   

    Dans cette catégorie, vous avez le choix entre des combinaisons anti-pluie à haute visibilité ou encore entre de simples blousons à haute visibilité, pliables et ultra-compacts, que vous pourrez emporter partout avec vous.  

    Se rendre clairement visible dans des conditions difficiles est fondamental pour la sécurité à moto, tant pour nous que pour les autres usagers de la route. 

    Ph-A.Cervetti-35288

    Quelle que soit la saison, le risque de pluie est souvent un obstacle à nos voyages à moto. Mais pourquoi renoncer à une belle sortie entre amis ou à un voyage ?   

    Il suffit du bon équipement pour ne pas redouter les changements météo, de quelques précautions simples pour profiter des paysages et des couleurs uniques en chaque saison, toujours dans un confort absolu.

    Articles liés

    Sailing / Tech

    Coupe de l’America : comment fonctionne le plus ancien trophée du monde

    Un tournoi, quatre formations et les voiliers les plus rapides des océans
    Bike

    La protection vélo qui évolue avec les jeunes cyclistes

    Une technologie de compétition pour protéger les champions et championnes de demain