DEMONEROSSO
Search Dainese

    Technologie, matériaux et secrets du Full Metal 6, utilisé par les pilotes du Championnat du monde

    Par DemoneRosso | 16 avril 2021 | 1 min

    Contenu de l'article

    Full Metal 6 est le système de protection des mains le plus avancé pour les motards
    Chaque gant est composé de plus de 80 pièces, entre cuir, titane et fibre de carbone
    Le dos et les articulations sont protégés par une plaque composite en carbone et en titane
    Le Full Metal 6 est pré-courbé pour épouser la forme naturelle de l’articulation sur le guidon
    Le modèle est entièrement doté d’inserts élastiques afin de vous offrir une liberté de mouvement totale

    Quand les enfants ont les mains et les genoux écorchés, c’est un signe qu’ils commencent à se mesurer à la vitesse. Que cela soit à l’occasion de leurs premiers pas, de leurs premiers mètres à vélo sans roulettes ou plus tard à moto. Quand vous tombez, vous mettez instinctivement les mains en avant. Si les mains sont souvent notre défense, nous nous devons de les protéger au mieux de nos capacités.   

     

    Depuis la fin des années 80, Dainese se consacre au développement des gants, mais c’est en 1995 qu’elle franchit l’étape la plus importante. Le gant Full Pro fut le premier modèle à intégrer des inserts rigides en fibre de carbone et d’aramide sur le dos et les articulations. Une solution que Max Biaggi testa en premier. En 2006, le niveau de protection fut augmenté en ajoutant des plaques de titane superposées à celles en fibre. C’est ainsi que vit le jour le premier gant Full Metal. Le Full Metal 6, qui en est aujourd’hui à sa sixième édition, d’où son nom, est la protection des mains la plus avancée, développée en près d’un demi-siècle de recherche et d’expérimentation en compétition.  

    TOTAL GLOVES (1)

    Quels matériaux composent un gant de MotoGP™ ?  

    Full Metal 6 est largement composé de matériaux très sophistiqués aux propriétés inégalées. Le dos de la main et les articulations sont en fibre de carbone et en titane, deux matériaux offrant un niveau élevé de protection et de légèreté. La plaque inférieure en carbone absorbe efficacement la force de l’impact, tandis que la plaque supérieure en titane dissipe le choc sur une plus grande surface et favorise le glissement de la main au contact de l’asphalte, réduisant ainsi le frottement. La manchette du gant, au niveau de la tête du cubitus, les phalanges du pouce, de l’index, du majeur et de l’annulaire disposent de protections en fibre de carbone.  

    Le titane et le carbone sont utilisés non seulement pour leurs propriétés protectrices, mais aussi pour leur légèreté. Cette dernière est la caractéristique fondamentale d’un gant, comme d’un casque ou d’une botte. La recherche de la perfection absolue a conduit au choix de matériaux nobles et performants tels que le titane et la fibre de carbone.  

    Credit__GBracingPix_-_Le_Mans_2019__22 (2)

    Le souci du détail  

    Le gant Full Metal 6 est également réalisé en cuir de chèvre, contrairement au cuir bovin habituellement utilisé pour la confection des vestes et de la plupart des combinaisons. Le cuir de chèvre est plus doux et mieux adapté à la paume de la main, pour une plus grande sensibilité sur le guidon. Aucun des éléments d’un gant ne peut être laissé au hasard, afin de garantir un équilibre parfait entre protection et liberté de mouvement. Le choix de tous les matériaux est de première importance.  

    Les fils des coutures du gant sont en fibre d’aramide. La raison est simple, mais pas évidente : la fibre d’aramide a la capacité de résister aux très hautes températures provoquées par le frottement contre l’asphalte, sans se dégrader. En cas de chute, même si la main dérape au sol, le gant reste intact et protège intégralement toutes les parties de la main.   


    full metal 6 abfull metal 6 aa

    Une conception courbée à l’origine  

    Afin de vous offrir un confort optimal et une réactivité aux mouvements du poignet et de la main incomparable, la manchette et les doigts du gant sont pré-courbés naturellement pour accompagner la position de la main sur le guidon. La forme du gant est conçue pour obtenir une position de conduite optimale, même au repos. Ainsi, elle ne sollicite pas outre mesure les articulations et les muscles, ce qui permet de mieux contrôler les commandes de la moto. En plus d’une plus grande liberté de mouvement, la pré-courbure diminue considérablement la fatigue, ce qui vous permet de vous concentrer uniquement sur vos performances, en compétition comme lors des trajets plus longs.  

    De nombreux panneaux élastiques ont été ensuite insérés dans différents points du gant pour garantir à la main une bonne liberté de mouvement. La pré-courbure la plus évidente est celle qui sépare la protection des articulations de celle du dos de la main. Quatre bandes élastiques opèrent ici en synergie pour suivre au mieux tous les mouvements. Le gant présente d’autres zones de grande mobilité sur tous les doigts sauf l’auriculaire, à la jonction entre la manchette et le côté inférieur du pouce.   

     

    Le doigt le plus exposé mieux protégé  

    L’auriculaire des pilotes est connu pour être la partie de la main la plus sujette à de graves traumatismes. C’est très souvent le premier à toucher le sol en cas de glissade ou à rester coincé sous le guidon. Nous nous sommes concentrés sur l’auriculaire et avons mis au point un dispositif de protection supplémentaire.   

    Le système DCP est un insert en plastique, fixé au gant par une couture en fibre d’aramide. Positionné à la base du doigt, il sert à limiter les mouvements indésirables et les distorsions dangereuses. Des plaques thermoplastiques spéciales, cousues à l’extérieur et conçues pour protéger contre l’abrasion et les traumatismes, ont été insérées au niveau de l’auriculaire.  

     

    Les mains, la tête, le dos et les pieds sont des parties du corps exposées, il est donc essentiel de les protéger. Que vous rouliez à 300 km/h sur circuit, que vous fassiez une balade à moto le dimanche ou que vous utilisiez votre scooter pour vos trajets quotidiens, la protection est une condition sine qua non. C’est pourquoi les technologies testées sur les gants de course sont également intégrées dans des produits moins extrêmes, pour que tous les usagers de deux roues bénéficient de la même sécurité et de la même confiance que les pilotes professionnels. 

    Articles liés

    Motorbike / Tech

    Achetez vous aussi les vêtements du MotoGP™

    Des technologies et des produits de pointe, des pilotes du championnat du monde à tous les passionnés
    Motorbike / Tech

    Comment arborer un look sportif lors de vos trajets en ville ?

    Des conseils pour rouler à moto en ville sans sacrifier votre style